RELIANCE COACHING Conscience et éveil de soi

Conscience & Connaissance de soi | Evolution personnelle | Réalisation de soi

Pardonner, c’est déposer le fardeau qui vous ronge

 

 

« Pardonner sans oublier, et ne pas faire comme si de rien n’était.

Pardonner n’est pas oublier, mais cesser de « se ronger les sangs » sur ses propres malheurs et arriver à renoncer à la fois au désir de vengeance (destructeur pour soi) ou à exiger des excuses qui peuvent ne jamais arriver.

Dans cette acception, pardonner, c’est déposer le fardeau qui vous ronge et recommencer à respirer. Alors, on peut réapprendre à vivre, petit à petit. Personne ne vous demande d’oublier, ni de revoir ceux qui vous ont fait du mal comme si rien ne s’était passé. […] Les faits ont existé, c’est indéniable, même s’ils sont parfois autant la conséquence des circonstances que de la faute des gens. Il est important de bien distinguer le « fait » de la « faute ». […]

Les faits sont les faits et les faits sont têtus. On ne peut pas les oublier, et on ne peut pas refaire le passé. Mais on peut réapprendre à respirer et ne pas continuer à se punir soi-même en se privant des plaisirs de la vie ».

Dans ces lignes, extraites de Le plaisir de vivre, Editions Payot & Rivages, pp. 181-182, Anne Ancelin Schützenberger s’interroge et interroge la notion du Pardon en revisitant, entre autres, cette prière tirée de « Notre Père » : « Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés » qu’elle transforme de la manière suivante : « Pardonner sans oublier, et ne pas faire comme si de rien n’était ». Car, comment pardonner l’impardonnable? Comment pardonner l’irréparable?

Dans quelle mesure partagez-vous la réflexion d’Anne Ancelin Schützenberger?

Que signifie la notion de Pardon, très exactement, pour vous? Quel sens recouvre-t-elle? Selon vous et à l’aune de votre expérience personnelle, le pardon est-il nécessaire? Si tel est le cas, en quoi s’avère-t-il nécessaire?

Céder au désir de vengeance, trouver un coupable et le clouer au pilori entretient les transmissions sur des générations et des générations. Croyant sortir de l’horreur, cette attitude et parti pris ne font que nous y enfoncer davantage en perpétuant l’histoire de fond, laquelle, au fil des ans et des siècles, se déforme à chaque fois un peu plus tout en se cristallisant à chaque fois davantage. Pardonner, c’est « cesser de se ronger les sangs » car le sang représente, symboliquement la vie. Or, quand un sujet se ronge les sangs, ce dernier commence à coaguler, à stagner et à former des stases. La vie ne circule plus dans l’organisme. Le sujet, de par cette symbolique, montre qu’il s’est écarté des plaisirs de la vie et surtout, du plaisir et de la joie de vivre. En cela réside son auto-punition face à une faute dont il se sent coupable. Aussi, faire le distinguo entre les faits et la culpabilité ressentie permet de se « défixer » de la trame de fond et de la laisser se jouer à un autre niveau car pardonner l’impardonnable reviendrait à s’auto-punir une deuxième fois.

 

Entrer dans l’acceptation de ce qui est et a été est, entre autres, une des clés qui permet de respirer à nouveau et de laisser la parole et la vie circuler en soi et autour de soi.

 

Qu’en est-il vous concernant? Consentez-vous à pardonner? Si tel est le cas, à qui, dans cette dynamique du pardon et dans le processus y afférant, pardonnez-vous? Qu’en résulte-t-il? Comment l’acte de pardonner s’inscrit-il dans le corps et dans l’espace que vous occupez? A quels types de transformations donne-t-il ou a-t-il donné lieu? Quelle(s) métamorphose(s) s’en sont ensuivies? Sur quel état ont-elles débouché?

 

Je vous invite à partager votre point de vue et votre expérience sur le sujet. C’est le but de cette section « Réflexions ».

 

Aller plus loin :


Quels aspects de votre vie et de vous-même demandent une compréhension et une actualisation de votre part pour favoriser une prise de conscience et une évolution?
☇ Zoom sur les consultations exclusives

Envie de connaître l’armature globale de votre trajectoire de vie? De mieux saisir qui vous êtes? De découvrir vos principales tendances comportementales et vos stratégies? De comprendre la nature des blocages et/ou conflits que vous avez actuellement?
☇ Le Référentiel de Naissance est fait pour vous

Une envie, un projet, un objectif en tête?
Parlons-en !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 13/01/2020 par dans Réflexions, et est taguée , , , .

Rejoignez-nous !

Copyright © 2018-2020 Tous droits réservés.

%d blogueurs aiment cette page :