RELIANCE COACHING Conscience et éveil de soi

Conscience & Connaissance de soi | Développement personnel | Evolution personnelle | Réalisation de soi | Potentialiser les situations de vie

Phénomènes extérieurs – Mouvements intérieurs

L’extérieur nous permet de saisir les mouvements qui se produisent dans notre intériorité. Ainsi, nous avons la possibilité de pouvoir diriger le focus de notre attention sur ces mouvements afin de pouvoir en saisir la tonalité, la teneur, la texture, le contenu, le degré d’intensité, la fréquence et nous saisir du message qu’ils contiennent.

Ainsi, petit à petit, nous arrivons à mieux nous positionner dans la situation au sein de laquelle ils prennent place en arborant des stratégies plus opérantes par rapport aux variables que la situation en question renferme.

S’en remettre à cette Intelligence, en nous, qui sait comment procéder permet de ne pas se perdre dans un processus de dissection qui pourrait davantage cristalliser des peurs qu’ouvrir sur l’acceptation de certaines dimensions de notre personnalité qui ne sont peut-être pas très engageantes et flatteuses à première vue mais qui font partie de notre essence. Aussi, en accepter les termes est ce qui mène à en intégrer les forces. Une fois intégrées, elles deviennent des énergies qui peuvent être, dépendant de la manière dont on les convoque, autrement dit, de l’espace que l’on concède à leur accorder, des  alliées bien qu’au départ, elles aient pu être entrevues comme des “ennemies” à combattre et à chasser.

Une force, une énergie que j’essaie de “chasser” est une force qui se décuple en termes d’énergie. Au lieu de diminuer sa présence, j’en accrois son intensité et, par là-même son pouvoir. C’est ainsi que je finis par me laisser posséder par cette dernière.

Ballot, n’est-ce pas?

Une énergie reste ce qu’elle est. De l’information. C’est bien en la chargeant de certains affects et de contenus qui gisent en moi que je la charge d’une force qu’elle n’a pas à l’origine, et qui, en contact avec d’autres énergies, créent des forces qui peuvent être antagonistes et jouer en ma défaveur. Lorsque l’on comprend qu’une information, quelle qu’elle soit, est neutre, on devient, petit à petit, plus vigilant quant à nos propres affects, sentiments et émotions et aux histoires et fictions qu’ils alimentent dans notre esprit et qui se reflètent dans ce que l’on pense être LA réalité quand il s’agit uniquement de NOTRE réalité.

Aussi, si vous souhaitez véritablement savoir de quoi votre réalité se compose, se nourrit et à quelle(s) source(e) elle s’alimente, il vous suffit d’être attentif aux scènes qui se déploient et se jouent à l’extérieur de vous. Elles sont le vivant reflet de celles qui se jouent en vous entre certaines parties de votre personnalité et qui, pour se faire entendre, prennent certains habits pour l’occasion. A chacun d’être attentif à sa propre réalité afin d’en saisir la tonalité et les mouvements.

C’est ainsi qu’un processus de connaissance de soi prend forme.

En étant attentif à ce qui est. En soi et autour de soi. En s’enracinant dans le moment présent. Lui seul peut vous indiquer la nature des mouvements qui se produisent véritablement en vous et ce qu’ils cherchent à obtenir, à créer, ou autre. Autrement dit, de ce qu’ils cherchent à se saisir mais également, à se défaire.

Dans un mouvement qui suit celui du pendule dont le balancier, parcourant l’espace dans lequel il est placé, balaie une temporalité à laquelle ce même espace renvoie. C’est ainsi que chacun peut voir quelle dimension spatio-temporelle il convoque dans telle ou telle situation qu’il (re)place sur l’une des scènes de son histoire de vie et le chapitre qui y correspond.

Pour pouvoir sereinement avancer dans la lecture de mon histoire de vie, il convient de bien saisir de quoi chaque chapitre est fait sous peine d’avoir à y revenir et à m’y replonger pour comprendre ce qui s’y est déroulé et ce qui a amené le chapitre suivant à débuter sous l’angle qui est le sien. Bref, il s’agit de me saisir de l’intrigue pour comprendre l’armature du roman et éviter des répétitions qui ne se produisent que pour me faire comprendre qu’un contenu n’est pas intégré et qu’il agit en roue libre s’étant désolidarisé du reste des contenus que mon intériorité renferme, d’où la répétition à l’oeuvre.

Aussi, faire corps avec les énergies qui sont présentes dans le moment présent est le moyen le plus sûr de saisir, petit à petit, les arcanes de l’intrigue en question et, grâce à sa propre intuition, à son instinct, à son ressenti, à son intelligence, d’en relier les composantes jusqu’à former un ensemble qui fasse non pas sens mais qui entre en profonde résonance. Ce niveau s’acquiert en s’adossant au “savoir” de sa propre intelligence, celle qui, dans des moments d’absolue certitude nous enjoint à dire “Je sais. Je ne sais pas comment je sais mais je sais.” Point. Je sais. Vous seul(e) savez ce qu’il en est vraiment dans ce processus tout personnel qu’est la découverte de soi. Vous seul(e).

Aussi, placer cette intelligence au coeur du processus peut, à bien des égards, être salvateur car elle permet de ne pas se laisser influencer par des avis extérieurs et par un inconscient collectif qui peine à cheminer main dans la main avec son être intérieur et qui y préfère les solutions d’urgence où une instance, une autorité extérieure vient les définir en leur disant quoi faire.

Il n’y a pas plus grande trahison que de se laisser définir par une instance extérieure à nous. Seule notre propre autorité sait de quoi il en retourne. Il s’agit tout simplement de se tourner vers elle et d’avoir l’humilité de se mettre à son écoute. Pour ce faire, cela exige de lui faire de la place, autrement dit, de faire de l’espace dans le déroulé de vos journées pour vous mettre à son écoute et accueillir ce qu’elle a ou pas à vous dire et à vous faire comprendre. Dans un mouvement où une certaine forme de dialogue prend place. Au coeur d’une intimité qui résonne/raisonne juste.

Prêt(e) à vous en remettre à votre intériorité et à vous appuyer sur votre propre  autorité pour vivre votre vie au quotidien? OUI?

On en parle? 😀

Aller plus loin :


🔵 Vous avez le sentiment de vous perdre dans une quête identitaire qui vous amène à tourner en rond. Vous avez l’impression que, quoi que vous fassiez, la réalité qui vous entoure ne change pas d’un iota ce qui vous attriste et vous frustre en même temps. Vous ne savez pas comment procéder pour vous sentir en phase avec ce que la vie met sur votre chemin. OUI? Rencontrons-nous!

🔴 Une envie, un projet, un objectif en tête? Parlons-en!

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Copyright © 2015-2022 Tous droits réservés.

Avertissement plagiat et « délit de contrefaçon » : Tout plagiat volontaire ou involontaire caractérise le « délit de contrefaçon »  sur le plan juridique (art. L335-3 du Code de la propriété intellectuelle).

%d blogueurs aiment cette page :