RELIANCE COACHING Conscience et éveil de soi

Conscience & Connaissance de soi | Développement personnel | Evolution personnelle | Réalisation de soi

Le transfert, c’est quoi?

Comment résoudre nos transferts affectifs?

En quoi consiste le transfert?

Nous faisons un transfert avec une personne lorsque nous réagissons à elle comme si elle était une tierce personne, en l’occurrence l’un ou l’autre de nos parents. Nous nous comportons alors avec cette personne de la même manière qu’autrefois avec ce parent.

Des indices pour déceler un transfert

Dans le cas du transfert, ce n’est pas la personne qui ressemble à mon père ou à ma mère ; c’est moi qui réagis de la même manière que je réagissais vis-à-vis de mon parent : mêmes attentes, mêmes demandes ou reproches, mêmes émotions, mêmes besoins et mêmes façons de faire pour obtenir des réponses ; et enfin, même « silence » quant à mon besoin crucial.

Les mêmes émotions

Nous réagissons à nos parents par des émotions. Dans un transfert, nous vivons des experiences émotionnelles identiques à celles que nous avons vécues avec l’un de nos parents. Mais, nous pouvons aussi vivre les émotions inverses pour peu que nous obtenions ce dont nous avons besoin.

Les mêmes attentes

Les attentes ou les demandes sont la manifestation de besoins. Nous avons l’habitude d’en rester aux attentes sans nous interroger sur les besoins qu’elles cachent. Nous définissons alors ce que nous voulons en termes de ce que l’autre pourrait faire pour nous satisfaire.

Les mêmes reproches

Les reproches sont l’envers des demandes. Ce sont des formes « durcies » de demandes. On pourrait les qualifier de « demandes déguisées ». Dans une relation transférentielle, il est plus facile de manifester notre insatisfaction que de dévoiler nos besoins. Nous avons l’impression d’être moins vulnérables en faisant des reproches qu’en révélant ce dont nous avons besoin. Exprimés ou contenus, les reproches ont toujours le même effet : ils dissimulent le besoin aux yeux de celui qui s’en tient à eux. Qui plus est, ils le portent à s’éloigner de l’autre car ils sont empreints de colère et que la colère, quand elle n’est pas exprimée, ne peut que provoquer un tel éloignement par rapport à l’autre. Habituellement, celui à qui la colère s’adresse perçoit cet éloignement.

Le même besoin

Le besoin fondamental auquel nous cherchons une réponse est différent selon le type de transfert qui domine notre vie (ex. : le droit à l’existence).

Les mêmes comportements stéréotypés

Les comportements stéréotypés sont des gestes que nous répétons sans les adapter à la situation particulière. Il suffit que la situation soit grossièrement semblable à celle du passé pour déclencher la répétition. Par exemple, lorsque mon partenaire ne fait pas ce que je veux, je boude toujours. S’il me critique, je tente de lui prouver que son comportement est pire que le mien. S’il est affectueux avec moi, je me fais distante si bien que, peu de temps après, c’est la querelle, immanquablement. S’il se fâche, je m’en vais, etc. Les comportements stéréotypés ont une caractéristique commune, ils servent d’écran aux émotions et aux besoins véritables.

De plus, les comportements stéréotypés donnent lieu à des scénarios répétitifs : nous avons une réaction identique à celle que nous avions avec notre parent, d’un interlocuteur transférentiel à l’autre.

Le même silence sur le besoin

La conséquence de telles situations répétitives est que nous observons le même silence sur la nature de notre besoin. Non seulement nous ne l’exprimons pas mais nous dissimulons ou déguisons en gestes anodins nos tentatives de le combler. Et si jamais nous recevons une réponse à ce besoin, nous gardons aussi le silence.

Conclusion

Pour parvenir à régler le contentieux qui est au coeur du transfert et trouver la satisfaction, il nous faut modifier profondément la relation que nous avons avec notre interlocuteur transférentiel (ou avec nos parents eux-mêmes).

Pour ceux qui souhaitent étudier plus en profondeur la thématique du transfert, je vous renvoie directement au livre de Michelle Larivey, Le défi des relations, duquel ces quelques lignes sont extraites (pp. 223-229).

🔵 Prêt(e) à comprendre et à résoudre vos transferts affectifs? OUI? Rencontrons-nous!

🔴 Une envie, un projet, un objectif en tête? Parlons-en!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 27/07/2021 par dans Articles, et est taguée , , , , , .

Rejoignez-nous !

RELIANCE COACHING 🇪🇸

Copyright © 2015-2021 Tous droits réservés.

Avertissement plagiat et « délit de contrefaçon » : Tout plagiat volontaire ou involontaire caractérise le « délit de contrefaçon » sur le plan juridique (art. L335-3 du Code de la propriété intellectuelle).

%d blogueurs aiment cette page :