RELIANCE COACHING Explorer Révéler Sublimer

Connaissance de soi | Développement personnel & professionnel | Reconversion professionnelle

Qualités innées : comment vous font-elles agir et réagir ?

 

regle-2-capitalisez-sur-vos-qualites-innees

 

OBJECTIF DE L’ACTIVITÉ

 

L’objectif de cette mini-activité est, à partir de vos qualités fondamentales, de vous aider à :

✔ comprendre comment ces dernières peuvent s’exprimer

✔ comprendre votre comportement et celui des autres dans des situations données de la vie quotidienne

✔ comprendre pourquoi des tensions peuvent apparaître avec telle ou telle personne

✔ garder le cap sur vos forces

POUR QUOI ?

 

Le but est de mettre en relief les forces qui vous constituent naturellement à partir de leurs attributs, de garder le cap sur leur aspect positif et d’élaborer des pistes d’amélioration en cas de déviation.

Le but est également de comprendre ce qui est en jeu dans le cadre des interactions avec les autres.

Pourquoi réagit-on de telle ou telle manière ? Qu’est-ce que telle ou telle critique dans ma manière de travailler, par exemple, signifie ? La critique en question est un puissant indicateur d’une force qui est en dysfonctionnement.

En étant un peu vigilant, nous pouvons tous désamorcer des conflits dont la source provient d’une qualité vécue en excès et rétablir l’équilibre.

COMMENT PROCÉDER ?

 

Pour ce faire, je vous propose d’utiliser le Quadrant d’Ofman®. C’est un outil développé par Daniel Ofman dans les années 90 et qui, a, depuis, largement fait ses preuves.

Ce modèle offre un moyen simple d’acquérir une bonne compréhension de ses propres qualités.

Sa simplicité d’application rend cet outil d’autant plus intéressant.

Avant de poursuivre, arrêtons-nous quelques instants sur l’outil en question que je vais décrire pas à pas.

Vous êtes prêt(e) ? C’est parti !

EXPLICATIONS EN 4 ÉTAPES

 

L’outil se base sur nos qualités fondamentales. Avant de commencer, nous allons donc définir ce qu’est une qualité fondamentale pour que nous partions tous sur la même base et éviter, d’entrée de jeu, d’éventuelles confusions.

 

0. Une qualité fondamentale, c’est quoi?

C’est une qualité qui est innée, que l’on a depuis notre naissance et que l’on nous reconnaît comme telle. Autrement dit, c’est une qualité intrinsèque à ne pas confondre avec une compétence qui, elle, est acquise à partir de sources extérieures et qui est dite « extrinsèque ».

Le Quadrant d’Ofman® se base sur vos qualités innées, aussi appelées qualités fondamentales.

Faites donc, dans un premier temps, la différence entre vos qualités innées et vos compétences.

Si besoin, listez-les. Vous pourrez ainsi vous amuser à décliner l’exercice sur chacune d’entre elles.

Commençons à explorer le quadrant et voir comment il se remplit.

 

1. Prenons une de vos qualités innées

Par exemple : LA CONFIANCE

Plaçons-la dans la première partie du quadrant. C’est votre FORCE.

 

quadrant-ofman-force

–> De quoi cette partie du Quadrant m’informe? 

 

Que la CONFIANCE est une de mes FORCES tant qu’elle est vécue en positif, autrement dit, tant que j’arrive à doser la confiance à bon escient sans tomber dans l’excès.

 

2. Que se passe-t-il si cette qualité est vécue en excès?

 

Je ferai preuve d’aveuglement.

Plaçons-la dans la deuxième partie du quadrant. C’est votre PIÈGE.

 

quadrant-ofman-piege

 

–> De quoi cette partie du Quadrant m’informe? 

 

Elle m’indique que je pourrais me retrouver dans des situations à risque et que je m’expose. On pourra donc aisément me tromper et/ou abuser de ma confiance. Je dévoile mes points faibles.

 

Ma FORCE devient une FAIBLESSE.

De la confiance, je passe à l’aveuglement.

 

L’excès dont je fais montre m’amène à sur ou sous-évaluer les situations dans leur ensemble et à m’expose aux abus.

 

3. Sur quelle qualité je pourrais m’appuyer pour contre-balancer cet excès et ce déséquilibre qui me met à risque?

 

LE DISCERNEMENT

 

Autrement dit, en prenant l’opposé positif de la qualité en excès : AVEUGLEMENT versus DISCERNEMENT.

Rappelez-vous que la qualité en excès est votre PIÈGE.

Plaçons-la dans la troisième partie du quadrant. C’est votre CHALLENGE.

 

 

–> De quoi cette partie du Quadrant m’informe? 

 

Elle m’indique que si ma qualité innée est vécue en excès, j’agis et réagis excessivement. Mon challenge sera donc de développer la qualité qui me permettra d’investir à nouveau ma qualité innée en positif (la confiance). Le couple « QUALITÉ/CHALLENGE » est donc complémentaire pour ramener l’équilibre en cas d’excès. Faire confiance, oui mais avec discernement.

Mon CHALLENGE sera donc, si j’ai la propension à vivre ma qualité en excès, de savoir faire preuve de discernement.

Le CHALLENGE est un levier d’amélioration.

 

4. Que se passe-t-il quand on fait preuve de TROP de discernement et que cette qualité est utilisée en excès ?

 

On  doute, on remet tout en question, on fait preuve de DÉFIANCE et de MÉFIANCE envers tout et tous. Tout le contraire négatif de votre qualité innée qui est la CONFIANCE.

 

MEFIANCE versus CONFIANCE

 

Plaçons-la dans la quatrième partie du quadrant. C’est votre ALLERGIE.

 

quadrant-ofman-allergie

 

En terminant le quadrant, vous devez donc automatiquement retomber sur l’opposé positif de la qualité étant inscrite dans la partie du quadrant « Allergie » ce qui nous amène à cette dernière vue. Si ce n’est pas le cas, reprenez votre quadrant pas à pas pour repérer l’erreur puis complétez-le à nouveau.

 

quadrant-ofman-complet

 

 

Avant de poursuivre, interrogeons-nous sur le terme même d’allergie. Il vous permettra d’emblée de comprendre pourquoi Daniel Ofman l’a nommée de la sorte.

Au niveau philosophique, l’allergie est une « sensibilisation très vive à quelque chose d’extérieur à l’individu, en particulier à l’action d’autrui », source dictionnaire Le Trésor de la langue française.

Au niveau psychologique, « sensibilisation qui entraîne le déclenchement de troubles d’origine émotionnelle », source dictionnaire Le Trésor de la langue française.

Sur cette partie du quadrant, vous l’aurez compris, nous sommes sur ce qui vous touche profondément dans le comportement de l’autre et qui entraîne une réaction immédiate de rejet. En gros, vous êtes contre QUELQUE CHOSE dont votre interlocuteur fait montre.

Mais c’est QUOI, au juste, qui déclenche en vous cette réaction?

L’opposé négatif de votre qualité innée (Confiance versus Méfiance) car cela va à l’encontre même de ce dont vous êtes naturellement doté(e).

Dans notre exemple, vous faites naturellement confiance. C’est inné. Vous êtes comme cela depuis votre plus tendre enfance. Aussi, lorsque vous rencontrez des gens faisant preuve de méfiance et qui ne font pas confiance d’entrée de jeu, cela crée immédiatement une tension qui va contribuer à colorer l’échange avec la personne en question. Vous êtes, d’une certaine manière, ALLERGIQUE à ce genre de comportements qui vous irritent rien que d’y penser. Cela pourrait vous inciter à faire preuve d’intolérance si la méfiance en question est exercée de manière excessive.

Cette partie du quadrant répond donc à la question : A QUOI SUIS-JE ALLERGIQUE ?

Prenons un autre exemple. Votre qualité innée est l’action. Vécue en excès, elle pourrait se transformer en agitation et donnait l’impression d’être acculé par la charge de travail en résultant. En bref, on part dans tous les sens et on peut vite perdre à la fois en performance et en productivité. Votre challenge sera donc d’agir calmement, posément, en délimitant la situation et en posant un cadre pour évoluer par paliers. Trop de calme peut déboucher sur de la stagnation, de l’inertie. Vous qui êtes naturellement tourné vers l’action, vous retrouver face à une personne qui stagne et est presque inerte vous insupporte. Vous allez donc risquer d’être encore plus agité pour répondre à ce comportement que vous ne supportez pas.

Vous l’aurez compris, lorsque l’on est face à notre allergie, on court le risque d’accentuer encore plus notre piège. En l’occurrence ici, d’agir avec encore plus d’agitation. Il va sans dire que cette réaction excessive nous dessert. Elle nous expose et nous rend plus vulnérables.

 

–> De quoi la partie « Allergie » du Quadrant m’informe? 

 

Elle m’indique que ma réaction en excès montre que j’ai  besoin d’acquérir ce que la personne qui me met hors de moi a en trop. Votre allergie dévoile donc votre piège car vécue en excès, l’allergie peut le renforcer et vous amener à faire preuve d’une confiance encore plus aveugle. Elle renforce le trait.

Elle m’informe également du fait que ma FORCE et mon CHALLENGE ne sont pas équilibrés car si je faisais preuve de discernement, la méfiance dont l’autre pourrait faire montre ne me toucherait pas au point de me pousser dans mes propres excès. J’essaierais, en premier lieu, de comprendre d’où sa méfiance provient et de savoir comment il en est arrivé à avoir un tel comportement sans rejeter, étiqueter ni sanctionner.

Au lieu d’entrer immédiatement dans la RÉACTION, je passerais, au préalable, par une phase d’OBSERVATION qui entraînerait une action appropriée et mesurée ce qui éviterait bien des tensions et conflits inutiles.

Comme nous venons de le voir, une qualité vécue en excès nous dessert, montre nos point faibles et nous rend plus vulnérables. Elle nous pousse dans nos retranchements.

 

–> Qu’est-ce qu’une qualité vécue en excès pourrait générer (rapidement ou à la longue)? 

 

Des critiques et des reproches de votre entourage, quel qu’il soit du type « tu es TROP ceci ou TROP cela ».

Car, un excès, quel qu’il soit, se caractérise par le superlatif « TROP« . Et quand on a TROP de quelque chose, on devient vulnérable et on tombe dans l’excès. Bienvenus aux petits mélodrames!

Si nous nous basons sur notre exemple, on pourrait vous reprocher, si vous avez une confiance aveugle :

– d’être inconscient
– d’être fou
– d’être aveugle
– de ne pas être digne de confiance
– de ne pas savoir gérer les gens ni les choses
– de vous mettre dans des situations à risque et/ou inextricables
– d’être incapable de mesurer les risques et donc, d’anticiper

Nous pourrions poursuivre la liste mais cela n’a pas vraiment d’intérêt car au fond, les reproches et les critiques seront fonction de la situation et du domaine concerné, autrement dit, du contexte.

 

–> Sur quoi ces reproches et critiques pourraient déboucher et que pourraient-ils occasionner? 

 

Outre le fait d’avoir des échanges tendus et teintés de reproches, un comportement excessif pourrait vous amener à passer à côté de belles opportunités.

Si nous nous basons sur notre exemple, il pourrait, appliqué au travail, être difficile d’accéder à un poste managérial car ce dernier, s’il requiert de faire confiance en son équipe pour pouvoir capitaliser sur les compétences de chacun, exige également de la lucidité et du discernement.

Dans une relation de couple, la défiance au quotidien asphyxie, petit à petit, la relation et confère au cloisonnement. Chacun reste sur ses positions, lesquelles sont renforcées par le refus de céder. On se dit : « Ce n’est pas de mon fait. C’est de sa faute. Il/elle n’a qu’à changer s’il/elle veut que les choses changent. Je ne bougerai pas. J’en ai assez ».

Ce discours, pour autant légitime qu’il puisse paraître, n’est pas très constructif. Tout au plus finira-t-il de vous conforter dans votre position et de renforcer le trait.

 

–> Comment restaurer l’équilibre et établir des échanges et relations sains? 

 

Pour désamorcer le conflit, il vous suffit simplement d’utiliser les bons leviers, en l’occurrence ici, votre CHALLENGE : faire preuve de DISCERNEMENT pour comprendre pourquoi cette personne fait preuve d’autant de défiance pour prendre conscience du fait que sa qualité innée est tout simplement vécue en déséquilibre et en excès.

Car les personnes ayant l’opposé de vos qualités donc étant dans l’opposé, leur CHALLENGE est votre QUALITÉ INNÉE et leur PIÈGE, votre ALLERGIE.

Une personne faisant naturellement preuve de discernement mais qui, pour x raisons, met trop d’œillères tombera dans l’excès, à savoir, la méfiance.

Pour plus de clarté, faisons figurer côte-à-côte les quadrants des personnes en question. Nous voyons de suite qu’ils soulignent la complémentarité du couple FORCE/CHALLENGE. Pour l’un, « faire confiance » se fera avec « discernement » tandis que pour l’autre, « faire preuve de discernement » se fera en « faisant davantage confiance » quand approprié sans tomber dans les excès qui transforment la force en faiblesse et met en exergue nos points faibles.

 

quadrant-ofman-complet

 

quadrant-complet-oppose

 

–> Dans quel cas je n’arriverai jamais à rétablir l’équilibre et où tensions et conflits seront renforcés?

 

Dans notre exemple, pourquoi une personne peut tomber dans l’aveuglement et faire confiance à tout et n’importe quoi? Parce qu’elle se retrouve face à une personne méfiante. Ne supportant pas ce comportement, elle va survinvestir sa qualité innée et va donc tomber dans l’aveuglement plutôt que de courir le risque de faire preuve de méfiance ou de l’incarner. Pour elle, il lui est inconcevable de faire preuve de discernement car elle l’associe à de la méfiance, au doute, à de la défiance donc à son allergie.

A partir du moment où j’assimile mon CHALLENGE à  mon ALLERGIE, je renforce le trait et reste bloqué(e) dans l’EXCES avec toutes les réactions nuisibles qu’un tel comportement peut générer.

 

CONCLUSION

 

Si je fais TROP confiance, je serai naturellement attiré(e) par quelqu’un qui sait faire preuve de discernement. Ainsi, il m’aidera, d’une certaine manière, à ramener un certain équilibre mais si ce dernier fait preuve de TROP de discernement, je pourrais, très vite, lui reprocher d’être trop méfiant, de douter de tout et de tout le monde tout comme il pourrait me reprocher, si je vis ma qualité innée en excès, d’être TROP aveugle et TROP inconsciente.

Quelle contradiction, me direz-vous. OUI, la nature humaine est ainsi faite car empreinte de dualité. Les opposés s’attirent mais qu’en est-il quand on s’associe ou qu’on se marie à notre ALLERGIE?

Comment y répond-on? A travers notre PIÈGE ou à travers notre QUALITÉ INNÉE?

Le premier nous permettra très rapidement de comprendre qu’on agit excessivement tandis que l’autre nous renverra à l’équilibre dont on sait faire preuve au quotidien grâce au couple « FORCE/CHALLENGE ».

 

JE RÉSUME

 

1ère partie du Quadrant : j’inscris l’une de mes qualités innées. C’est ma FORCE.

2ème partie du Quadrant : sur quoi débouche la qualité innée en excès? C’est mon PIÈGE.

3ème partie du Quadrant : j’inscris l’opposé positif du piège. C’est mon CHALLENGE.

4ème partie du Quadrant : sur quoi débouche le challenge en excès? C’est mon ALLERGIE.

5ème partie du Quadrant : Quel est l’opposé positif de mon allergie? Ici, je dois impérativement retomber sur ma qualité innée. Si ce n’est pas le cas, reprenez chaque étape de votre quadrant comme vu tout au long de l’explication.

La qualité innée doit être l’opposé positif de l’allergie tout comme le challenge doit être l’opposé positif du piège. Dépendant de l’endroit où vous démarrez, cette règle doit être respectée. Si ce n’est pas le cas, c’est que vous vous êtes trompé(e) quelque part. Il suffit juste de reprendre le quadrant en respectant bien EXCES et OPPOSES POSITIFS.

 

POURSUIVRE SUR UN EXERCICE D’APPLICATION

 

Vous savez désormais comment appliquer le Quadrant d’Ofman® à vos qualités innées. Il va sans dire que vous pouvez démarrer le Quadrant par votre allergie. Il n’y a pas de règle en la matière.

Essayons de l’appliquer à un contexte bien défini.

Vous êtes prêt(e)?  C’est parti !

 

CONTEXTE :

Vous travaillez comme Directeur de Projets au sein des Services Professionnels d’une entreprise commercialisant des solutions en mode SaaS (plateformes accessibles via Internet). Vous êtes amené(e) à travailler avec différentes équipes. La vôtre mais également d’autres interlocuteurs provenant de différents départements.

Parmi eux, se trouvent Antoine, Ingénieur d’études et Elodie, Consultante et chef de projet fonctionnel.

Au fil des projets, vous confiez à Antoine la gestion technique de certains projets d’implémentation dont Elodie doit gérer l’aspect fonctionnel auprès du client. Elle est donc l’interface entre l’équipe technique et le client final.

Très rapidement, des conflits commencent à apparaître entre Antoine et Elodie qui impactent non seulement le bon déroulement du projet mais aussi l’ambiance et cohésion d’équipe.

Vous avez votre petite idée sur la question et décidez d’utiliser le Quadrant d’Ofman® pour corroborer votre ressenti et comprendre ce qui pourrait générer de telles tensions entre eux.

1 Dessinez et remplissez le quadrant des deux personnes impliquées dans la situation décrite.

2 Qu’est-ce que les informations contenues dans les deux quadrants vous indiquent?

3 A quoi tensions et conflits pourraient être dus?

4 Quels leviers d’amélioration suggérez-vous pour désamorcer les conflits?

 

Nous sommes dans un exercice d’application, pas dans un exercice de gestion d’équipe. Il n’est donc pas demandé ici d’apprécier la pertinence ou pas de la démarche mais tout simplement, de réappliquer, dans un contexte précis, ce qui a été vu tout au long de l’activité et de s’assurer de sa bonne utilisation. Je brosse volontairement large afin de ne pas vous enfermer dans un scénario qui ne représenterait pas votre situation.

 

 

EXEMPLE DU DÉROULÉ DU SCÉNARIO D’APPLICATION :

 

Constat : retards dans les délais, bugs sur la plateforme, certains modules pas encore activés malgré les délais. Antoine a manifestement du mal à tenir la cadence et à rester organisé. Cela génère des tensions au niveau des échanges qu’Elodie a avec l’équipe Projet côté client qui commence à sérieusement douter du sérieux de leur prestataire et de la date effective de livraison.

Elodie se sent pris à défaut malgré des relances effectuées auprès d’Antoine. Le ton monte.

Que pouvons-nous extraire de ces informations pour nous aider à remplir les quadrants respectifs d’Antoine et d’Elodie ?

 

ELODIE

Elodie semble être exigeante. C’est sa force. Elle est majoritairement appréciée de l’équipe et des clients pour cette qualité qui confère à installer rapidement un climat de confiance entre les clients, les différentes équipes et elle. C’est donc un atout précieux qu’elle peut mettre en œuvre à tout moment. Cependant, lorsqu’elle est soumise à un certain niveau de stress, cette force peut se transformer et se cristalliser sous la forme d’une sorte de perfectionnisme. C’est l’écueil dans lequel haut niveau de stress et contraintes peuvent la faire rapidement basculer.

A ce moment-là, son atout se transforme en une attitude tatillonne qui peut la rendre hyper attentive et vigilante à la moindre erreur ou petite chose insignifiante n’entrant pas dans son cadre de référence, ce qui peut la faire pinailler sur le moindre détail pour restaurer une situation où elle sent sa crédibilité et ses compétences personnelles mises à mal. Le flux propre à toute communication fluide et constructive se trouve donc bloqué et la communication peut se transformer ou en une attaque (flot de reproches) ou en un repli sur soi ou en une forme d’inhibition ou à fuir et à laisser Antoine se débrouiller avec le client et assumer son retard et sa négligence.

Un mécanisme de défense va donc se mettre en place à l’issue et qui sera fonction de la personnalité d’Elodie.

Comme vous pouvez le constater, une situation peut très vite dégénérer en conflit ouvert pour peu qu’aucune action efficace ne soit mise en place rapidement. Pour restaurer un équilibre, Elodie devra faire appel à plus de souplesse et d’adaptabilité sans pour autant devenir ultra permissive. Les retards, les bugs sont le lot quotidien des projets IT. Il est donc nécessaire d’être en capacité de pouvoir gérer le stress et certaines contraintes qui peuvent impacter les délais, occasionner des retards et nécessiter des renégociations.

Pour une personne qui tombe sous le couperet du perfectionnisme, c’est une situation qui peut s’avérer très difficile pour ne pas dire impossible à dépasser. Pourquoi ? Parce qu’un perfectionniste a tendance à s’identifier aux projets sur lesquels il travaille et contribue directement jusqu’à prendre personnellement toute déviance qui pourrait être occasionnée pour des raisons qui soit externes ou internes. Le perfectionniste tend à s’engager personnellement et psychologiquement dans son travail menant à un hyper investissement émotionnel. C’est à ce moment-là qu’une situation peut vraiment dérailler compte tenu du profil.

On peut donc formaliser le quadrant d’Elodie de la sorte :

Exigence (sa force)  Perfectionnisme (son piège, l’écueil dans lequel elle peut tomber) Souplesse/Adaptabilité (son challenge, ce qu’elle devra acquérir ou mettre en oeuvre pour maintenir un équilibre ou pour flexibiliser la communication) Laxisme (son allergie/ce qui l’insupporte).

 

ANTOINE

Antoine, d’après le constat, enregistre des retards dans son travail, occasionnant des renégociations mais également la mise à disposition d’une plateforme peu fiable (bugs) remettant en doute la confiance du client vis-à-vis de la qualité attendue.

Que pouvons-nous en conclure pour remplir le quadrant d’Antoine ?

Antoine sait faire preuve de souplesse, d’adaptabilité. C’est sa force. Il est rompu à la gestion de projets IT et connaît la réalité du terrain. Ces 5 années d’expérience et les différents chantiers sur lesquels il a participé témoignent de cette qualité et d’un certain pragmatisme. En revanche, tout comme pour Elodie, face à un certain niveau de stress et de contraintes, cette qualité peut se transformer en une trop grande permissivité et donner lieu à un certain laxisme.

Cela peut être occasionné notamment sur des profils travaillant sur des multi-projets en parallèle sans avoir à leur disposition tous les moyens nécessaires au bon déroulement des projets. La lassitude en découlant peut donc l’emporter et se matérialiser sous cette attitude ce qui, bien évidemment, constitue la porte ouverte à toutes sortes de « dérives ». Tout comme dans le cas d’Elodie, Antoine va actionner automatiquement un mécanisme de défense qui sera fonction de sa personnalité et qui va venir se surajouter à la situation présente. L’ensemble pourra le faire paraître, d’un point de vue extérieur, comme quelqu’un de « brouillon » et « peu fiable » tout comme Elodie pourra paraître comme quelqu’un de « tatillon » et de « rigide ».

Sans entrer dans plus de détail, reprenons les données du Quadrant d’Elodie pour bâtir celui d’Antoine. Comme nous l’avons vu tout au long de cet article, les qualités de l’un et de l’autre sont leur opposé. Antoine aura donc dans son quadrant :

Souplesse/adaptabilité (sa force) Laxisme (son piège, l’écueil dans lequel il peut tomber) Exigence (son challenge, ce qu’il devra acquérir ou actionner pour rétablir l’équilibre) Perfectionnisme (son allergie, ce qui l’insupporte).

 

 

AU FINAL, QUELLES PRÉCIEUSES INDICATIONS LE QUADRANT D’OFMAN PEUT APPORTER?

 

Les informations qui ressortent des quadrants respectifs apportent des indications sur le comportement adopté par les collaborateurs en question, lesquels sont représentatifs à 3 niveaux :

Leur niveau de résistance au stress

♦ Leur niveau d’adaptabilité

♦ La manière dont ils vont répondre à ces deux facteurs soit le mécanisme de défense que chacun d’entre eux va mettre en place.

 

 

RÉSULTAT FINAL : PLAN D’ACCOMPAGNEMENT

 

Ces données, dans leur ensemble, permettent de pouvoir mettre en place une série d’actions correctives afin d’accompagner ces collaborateurs à mieux gérer stress et contraintes.

 

Pour Antoine, ce pourra être, par exemple :

♦ d’apprendre à faire preuve de plus d’assertivité auprès des clients et d’apprendre à dire « non ».

♦ d’apprendre à signaler toute difficulté auprès de sa hiérarchie donc à apprendre à demander de l’aide sans attendre que la situation ne « pourrisse ». Cela pourra éventuellement passer, dépendant du type de communication, par l’apprentissage de la CNV si les demandes sont empreintes d’agressivité.

♦ d’apprendre à bien mesurer ce que contient et représente chaque phase du projet et d’en évaluer l’impact afin de mieux mesurer ce que retards, bugs et autres du genre peuvent directement occasionner auprès des différents acteurs impliqués dans la chaîne.

 

Pour Elodie, les actions suivantes pourraient être proposées :

apprendre à se dissocier émotionnellement et psychologiquement parlant des projets sur lesquels elle travaille. Autrement dit, apprendre à dissocier le rôle de l’identité pour permettre une prise de recul nécessaire et enclencher l’attitude la plus adaptée.

apprendre à accueillir ses émotions, à en comprendre la teneur et à y répondre de manière adéquate. Chaque émotion correspond à un besoin qui n’est pas satisfait. Le challenge consistera à satisfaire le besoin en question différemment.

♦ travailler sur le rapport qu’elle entretient avec le travail afin de rééquilibrer les deux pendants de la balance.

♦ apprendre à gérer le stress et donc à réévaluer ses attentes personnelles par rapport à ce qui est véritablement attendu compte tenu de la réalité du terrain et pas à ses propres exigences qui ne pourront l’amener que vers la contraction, la fermeture et à faire preuve d’encore plus de rigidité.

 

Ce sont des exemples, pas un modèle en soi. A chacun d’évaluer la situation en fonction de la manière dont elle est vécue. Une situation, quelle qu’elle soit, a toujours une ou plusieurs solutions. Il convient simplement de l’entrevoir sous ses différents aspects pour arriver à désamorcer, voire même à éviter tensions et conflits inutiles et consommateurs d’énergie.

 

En conclusion, cet outil, en étant correctement utilisé, constitue un merveilleux levier pour optimiser les ressources de chaque collaborateur et actionner leurs forces plutôt que leurs faiblesses.

 

 

C’EST A VOUS DE JOUER MAINTENANT !

 

Prenez une de vos qualités innées. Partagez-la avec nous et dites-nous ce qu’elle pourrait générer si vécue en excès et en déséquilibre.

Qu’en est-il de votre allergie?

Vivez-vous, actuellement, l’une de vos qualités innées de manière excessive ? Oui ? Vous savez désormais comment changer la donne ;-).

N’hésitez pas à laisser des commentaires, à partager vos expériences sur le sujet et à partager cet article pour qu’il soit utile au plus grand nombre.

 

 

Contenu sous licence CC BY-NC-ND. Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification.


♦ Intéressé(e) par nos ateliers ? Zoom sur la programmation en cours.

♦ Une envie, un projet, un objectif en tête? Parlons-en!

♦ Envie de mieux vous connaître, d’être davantage réceptif aux appels de votre âme? Contactez-moi!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 24/10/2016 par dans Mini-activités.

COACHING ➡ Réserver une séance d’exploration gratuite

Copyright © 2018 Tous droits réservés.

%d blogueurs aiment cette page :